Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcool au volant : pour les nouveaux conducteurs c'est "zéro verre"

Par Alcool Info Service Voir les commentaires

Le Gouvernement l’avait annoncé en janvier (1) et la mesure entre en vigueur au 1er juillet 2015 : le taux d’alcool autorisé pour les conducteurs novices est réduit à 0,2 gramme par litre de sang (2).

Un conducteur est considéré comme « novice » pendant les 3 années qui suivent l’obtention de son permis, ou 2 années s’il l’a obtenu par le biais de la conduite accompagnée. Un conducteur novice possède un permis dit « probatoire ».

La plupart des conducteurs novices sont des jeunes. Or, d’après la Sécurité Routière (3) :

  • Un conducteur novice a 4 fois plus de risque d’être impliqué dans un accident mortel qu’un conducteur expérimenté
  • 24% des accidents mortels impliquent des conducteurs novices
  • La première cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans sont les accidents de la route
  • 1/4 de ces accidents sont dus à une alcoolémie excessive (pas de ponctuation dans une énumération)

A partir du 1er juillet, un conducteur novice contrôlé avec une alcoolémie supérieure ou égale à 0,2 g/l de sang ou 0,1 g/l d’air expiré risquera un retrait de 6 points de son permis de conduire, une amende forfaitaire de 135€ et l’immobilisation de son véhicule.

Un taux d’alcoolémie à 0,2g/l signifie que le conducteur novice ne peut plus boire un verre d’alcool avant de prendre le volant. C’est le message que fait passer cette nouvelle affiche de la Sécurité Routière.

Réagir