Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon copain est alcoolique et ne veut pas se soigner

Par Lula31

J’ai 23 ans, mon copain 32 et ça fait 2 ans et demi qu’on est ensemble. Il est polonais et nous nous sommes rencontrés en Angleterre. Je n’ai pas desuite réalisé qu’il avait un soucis avec l’alcool, il m’a fallu plusieurs mois car nous nous voyions seulement 1 ou 2 fois par semaine et je savais qu’il faisait régulièrement des soirées avec ses amis et je me suis pas inquiètée du tout. Ce n’est qu’après 3-4 mois qu’il faisait silence-radio pendant plusieurs jours, je me suis rendue chez lui et il était completement ivre mort… Et ça se répétait de temps en temps. 10 mois après le début de notre relation, il a tout quitter et est venu emménager en France avec moi. Tout se passait super bien, fini les problèmes avec l’alcool ! Enfin c’est ce que je croyais… 6 mois plus tard il est parti travaillé 1 mois et demi avec une équipe de polonais dans les Alpes et là rebelotte ! Plus de nouvelles pendant des jours, etc. Puis la situation s’est de nouveau stabilisé pendant encore 6 mois jusqu’à ce qu’il rencontre des polonais dans la rue, il a fait ami-ami avec eux et a commencé à passer beaucoup de temps avec eux et à boire de nouveau, et de nouveau il rentrait bourré.
Je ne fais plus de soirées avec mes amis car après 3 bières il est mort et il me fout la honte devant eux, le dernier nouvel an, on a fini aux urgences car il s’est écroulé dans la rue. Il a même été arrêté par la police un soir et a passé la nuit en cellule de dégrisement. Et maintenant, toutes les semaines il va picoler avec eux pendant une soirée ou deux jours, me laissant seule le weekend et ne prévenant même pas de où il est ou quoi que soit. Ca me rend trop triste de passer après tout ça… Et quand je lui en parle sa réponse préférée c’est « T’as qu’à sortir toi aussi, t’as pas besoin de moi » Certes, il a pas tort. De temps en temps on peut sortir chacun de notre côté. Mais toutes les semaines, c’est pas ma vision du couple.
Je ne connais pas ses « amis », je n’ai jamais rencontré sa famille ou sa fille. C’est d’ailleurs à cause de l’éloignement qu’il a avec sa fille qu’il boit autant, il la voit très très rarement (2 fois en 6 mois), son ex femme ne veut pas qu’il appelle ou fasse un skype. Ensuite, quand il avait 15 ans, son frère s’est suicidé et 2 ans plus tard son père est mort d’une longue maladie. Son père était également alcoolique et son autre frère a définitivement arrêter de boire car lui aussi était alcoolique.
Il sait pertinament qu’il a un problème, avant il culpabilisait et tout mais maintenant il s’en fout completement… Je l’ai déjà foutu dehors parce que je ne supportais plus de le voir vomir toutes les 2 mins et roupiller entre temps. Mais pour lui, c’est normal que je fasse ça parce que je mérite mieux que lui, et que je peux trouver mieux ailleurs. (Ce sont ses mots) Il se fait passer en victime pour que je le reprenne. Autre chose très importante : Il dépense ENORMEMENT d’argent pour ce putain d’alcool. En quelques jours, il peut dépenser entre 300€ et 500€ …
J’ai envie de le quitter car je ne me voie pas former une famille avec lui, il ne changera pas et moi je ne changerai pas d’avis non plus par rapport à l’alcool. J'ai tout essayé pour lui faire ouvrir les yeux, rien n'y fait. Mais en le quittant j’aurais l’impression de le laisser tomber dans un moment difficile.
Il est de moins en moins prévenant et attentionné, nous ne faisons que très rarement l’amour parce qu’il n’a plus envie. Il est devenu très égoïste et m’évite de plus en plus. Il dit qu’il m’aime et qu’il veut des enfants avec moi, que sans moi il serait rien, etc etc.
Voilà, j’en ai vraiment marre, je me sens inutile dans sa vie et je me demande si je dois m’infliger ça à 23 ans. Est-ce que ça vaut vraiment le coup ?
Y a-t-il des solutions ? Quand aura-t-il le déclic qu’il fout sa vie en l’air ?

Fil précédent Fil suivant

Répondre au fil Retour