Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

un père alcoolique

Par EVE49

J'ai 17ans et depuis maintenant plusieurs années mon père est alcoolique. Quand j'était petite mon père était violant notamment dans ses paroles, il ne tenait plus debout dès midi. Il ne se rendait même plus sur ses chantiers... Avec le temps ma mère est devenu dépressive.

J'ai alors compris qu'il était alcoolique, j'en ai d'abord parler à mon docteur. Puis j'en ai parlé a ma mère il y a 3ans pour lui ouvrir les yeux elle ne ma même pas cru sur le coup. Elle es ensuite tombé sur des bouteilles d'alcool et en voulant en parler a mon père qui niait tout les fait cela a dégénéré. Ce fût la même histoire tout les soirs. Jusqu'au jours ou il a appris que c'était a causse de moi que maman avait appris qu'il était dépendant a l'alcool.

Il est alors devenu violant envers moi (j'ai reçu plus d'un coup) tout a changer en si peu de temps. Il est devenu complètement hystérique. Au lit a 18h il se relève a 22h juste pour geuler. Au lycée j'ai toujours beaucoup de mal a rester concentré, je suis très fatigué de cette situation et souvent je craque. A causse de lui j'ai développé une pathologie chronique, qui aujourd'hui avec beaucoup de séance d'auto hypnose es presque guérie. Mais mon père lui continue sa vie dans les bars comme si de rien était, Ils est toujours aussi violant et vulgaire.

La seul solution que ma mère veux que j'applique c'est la "soumission" c'est a dire qu'elle ne veux pas que le contredise et que je fasse tout se qu'il veux pour pas que ça dégénère. Or c'est quelques choses que j'ai du mal a accepter et j'ai besoin de trouvé des solutions plus sensé !

Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 08/08/2017 à 15h30

Bonjour Eve49
Vous vivez une situation très difficile. Vous savez, la prise de conscience de votre père peut être longue. Arrêter de boire est une démarche volontaire et difficile à entreprendre et malgré toute votre bonne volonté vous ne pouvez pas passer ces étapes à sa place.
Vous êtes très jeune et vous portez beaucoup de choses toute seule. Vous avez déjà fait de nombreuses démarches : celle de parler à votre médecin, puis à votre mère et aujourd’hui vous êtes ici, sur ce forum. Votre mère vous demande de vous soumettre, de ne pas le contredire mais cela vous semble insupportable. C’est normal. Vous avez raison de ne pas accepter la situation telle qu’elle est aujourd’hui. Bien que presque remise de maladie, vous êtes à bout, vous souffrez et cette souffrance vous empêche de vous concentrer en classe et de mener la vie d’une jeune fille de 17 ans. Vous avez besoin d’aide.
Il existe des lieux spécialisés dans les questions d’addiction (à l’alcool notamment) qui peuvent aider les personnes qui consomment mais aussi leur entourage. Allez-y. Ces personnes vont vous aider. A penser à vous, à prendre du recul, et peut-être à mieux savoir « quoi faire » afin de favoriser la prise de conscience de votre père. Vous pouvez vous y rendre seule. Mais si vous le souhaitez toutes les deux, votre mère pourra aussi être reçue. Vous trouverez ces adresses ici : http://jeunes.alcool-info-service.fr/Les-CJC ou ici : http://www.alcool-info-service.fr/Adresses-utiles

Autre chose, essayez de ne pas rester seule avec vos parents. Est-ce que vous ne pouvez pas le temps d’une soirée ou d’un week-end être accueillie chez des proches (amis, famille) pour souffler un peu ?
Bon courage Eve49
Donnez-nous de vos nouvelles.
L’Equipe d’Alcool info service

Répondre au fil Retour