Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je veux couper les ponts avec ma mère mais en même temps je ne sais pas que faire

Par lolooooo

Ma mère boit de l’alcool depuis à peu près 10 ans parce que mon père la délaisse, étant un homme très solitaire qui pense beaucoup à lui. Il a toujours veillé sur nous même si il ne rentrait jamais à la maison, il a toujours pris soin de nous et nous a toujours mis sur un piédestal. Ma mère a toujours pris soin de nous aussi. ça ça ne change pas, mais je voyais que plus ils grandissaient, plus mes frères et sœurs ne supportaient pas ma mère et la laissaient. Dès qu'un de mes frère et sœurs venaient un laps de temps revivre à la maison c’était toujours « heureusement que je vis plus ici parce que je te supporte pas » et je les trouvais très dur avec ma mère étant une enfant et l’idéalisant tellement tout le temps.

Maintenant j’ai 19 ans, tous mes frères et sœur sont partis et je vis seule avec ma mère car mes parents sont en pleine procédure de divorce. Ma mère boit chaque soir, et récemment je suis rentrée plus tôt à la maison et je l’ai cramée en train de boire en pleine journée. Le pire du pire c’est qu’elle buvait en triant ses papiers et en appelant ses assurances et je l’entendais raconter sa vie amoureuse à chacun totalement ivre et j’avais vraiment de la peine pour elle. Pendant longtemps je me suis battue en essayant de la confronter à la situation parce que pour moi quand elle boit elle devient vraiment quelqu’un d’autre, elle devient aigrie, vicieuse et elle a plus aucun respect pour moi, elle va absolument vouloir dénigrer mon père en disant qu’elle était là pour nous et pas lui, en me racontant le mal qu’il lui fait se plaignant de lui alors que constamment quand elle commence je lui dis clairement que je m’en fous !

Mais elle continue parce qu’elle a besoin de vider son sac en plus elle a les yeux tout vitreux, elle devient vraiment une autre personne, une personne horrible. Après du coup je lui crie dessus parce que j’en ai marre et j’aimerai bien passer une soirée tranquille et elle commence à me menacer de ne plus me payer des choses comme par exemple mon assurance alors que je suis étudiante et j’ai 19 ans donc je gagne 0 sou à part les petits jobs que j’ai réussi à trouver, et en plus l’école c’est vraiment très très dur en ce moment bref elle a aucun argument. Enfin oui son seul argument c’est que « elle fait ce qu’elle veut et il faut apprendre à accepter les gens avec leur défauts » et je lui ai dis que ça me faisait du mal et que j’étais sa fille etc mais elle en a rien à faire elle a aucun respect pour moi toute la soirée.

Et après quand on se réveille le lendemain matin, elle est toute gentille avec moi elle me demande mon programme de la journée comme si RIEN ne s’était passé. Et quand je lui dis pourquoi t’étais comme ça hier soir elle change de sujet ,elle essaye de parler d’autre chose, elle nie tout. Elle me dit mais j’étais normale qu’est ce que tu racontes etc. Et aussi elle cache toutes ses bouteilles et si par malheur j’en trouve une quelque part et que je lui dis c’est quoi ça elle va d’un coup me dire qu’elle assume tout etc. Et quand je lui menace de dire à d’autre personne qu’elle boit tous les soirs alors là c’est le drame elle me dit tu n’oserais même pas etc elle devient méchante vraiment je sais pas.

C’est horrible parce que j’aime ma mère et quand elle est sobre elle est là pour moi elle fait tout pour que je réussisse dans ma vie et je l’adore, mais suffit qu’elle boive une goutte et ça se voit tout de suite elle devient lourde, grossière, vraiment une personne affreuse. Moi ce qui me bloque le plus c’est que quand elle est sobre et je lui dis les choses en face elle nie tout ! Et je sais qu’elle me respecte sauf que d’un côté en faisant ça elle me respecte pas du tout elle s’en fout de mon ressenti. Et j’aimerais vraiment qu’elle se soigne sauf que même elle le veut pas et personne d’autre a part moi veille sur elle.

Des fois je me dis donc que j’aimerai vraiment couper les ponts parce que mes mauvaises notes viennent en partie des soirées ou je peux pas travailler parce qu'elle vient me faire ch* et même mon moral et moi même je ne vais pas bien, je suis en angoisse constante, je fais de l’anxiété constante, je n’arrive plus.

Mais d’un côté c’est ma mère, elle m’a élevée, elle m’a mise au monde, elle a tout fait pour moi et je me dis que je ne peux pas la laisser comme ça. Je l’aime tellement et je suis la seule personne vraiment là pour elle au jour d’aujourd’hui. J’ai l’impression que si je la laisse toute seule elle pourrait vraiment tomber dans une énorme déprime. J’ai un certain trauma de l’abandon des autres, car plus petite j’avais une chienne avec qui j’étais depuis ma naissance qui était mon seul ami, et un jour je suis partie en vacances, d’ailleurs c’était mes premières vacances pour une seule semaine, et quand je suis revenue j’ai appris qu’elle était décédée. Je n’ai même pas pu lui dire au revoir. Depuis je n’ose plus laisser quelqu’un seul si cette personne va mal. Bref je ne sais pas quoi faire parce que ma mère me gâche ma vie même si quand elle est un peu sobre c'est une bonne mère mais elle prend vraiment de la place sur moi-même.

C’est hyper long je suis désolée mais j’avais vraiment besoin de me lâcher.

Merci pour votre attention et bonne soirée à vous.

Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 22/04/2022 à 12h37

Bonjour Iolooooo,

Vous savez votre maman vous aime mais elle est aussi prise dans son divorce et dans son problème d'alcool. Par exemple c'est très difficile pour elle d'assumer la personne qu'elle devient et ce qu'elle fait lorsqu'elle a bu. Ce n'est certainement pas ce qu'elle souhaite vous faire. Mais boire c'est actuellement plus fort qu'elle et cela la change. Il lui est difficile de faire face à cela. Il ne faut surtout pas prendre pour argent comptant ce qu'elle dit lorsqu'elle est alcoolisée. Ce n'est pas ce qu'elle pense vraiment.

Alors moi je ne suis pas très étonné que le lendemain elle fasse comme si de rien n'était et qu'elle change de sujet quand vous voulez revenir sur ce qui s'est passé la veille. Elle ne peut pas - dans le sens qu'elle n'y arrive pas - en parler. Elle est trop bouleversée par sa culpabilité et prise par son problème. Quand une personne est alcoolique c'est très difficile pour elle de l'accepter et d'en parler. Il y a beaucoup de culpabilité et encore plus lorsqu'il s'agit d'une femme. Elle ne veut surtout pas être la personne que vous lui montrez qu'elle a été. C'est trop difficile pour elle.

Votre mère est en souffrance mais vous aussi vous l'êtes. Heureusement c'est différent mais cela a déjà un impact sur vous et cela pourrait en avoir encore plus. Ce que je vois en vous lisant c'est que vous vous vivez comme la seule étant encore aux côtés de votre mère, de son côté et que vous avez très peur de la "lâcher". Mais pourtant il faut que vous cultiviez votre autonomie et votre émancipation. Le problème de votre mère ce n'est pas de votre faute et vous ne pourrez pas le résoudre à vous toute seule. Cela peut paraître "égoïste" mais pensez à vous, c'est le meilleur cadeau que vous puissiez faire à votre mère parce que si son problème à elle vous entraîne aussi vers le bas alors elle se sentira encore plus coupable et cela sera encore plus difficile pour elle de s'en sortir.

Vous émanciper ce n'est pas l'abandonner. Il y a plein de manières d'être aux côtés de quelqu'un sans pour autant être avec lui en permanence. En réussissant vos études et votre démarrage dans votre vie d'adulte vous ne ferez pas porter un échec de plus sur les épaules de votre mère. Je sais que ce n'est pas ce que vous souhaitez et elle n'a pas besoin de cela. Alors : focalisez-vous sur vous, sur votre réussite. Consacrez la majorité de vos efforts là-dessus quitte à éviter d'être avec elle quand vous avez besoin de réviser. Votre mère est déjà dans son problème, ce n'est pas votre présence ou votre absence qui va changer fondamentalement les choses.

Votre mère a beaucoup de chance de vous avoir. Nul doute que vous lui faites aussi du bien même si vous ne vous en rendez pas forcément compte. Par contre encore une fois prenez vraiment garde à ne pas devenir son "parent" à votre tour, sa surveillante, son unique planche de salut. Non, c'est dans l'autonomie de chacun tout en maintenant un lien d'amour et de solidarité que vous aurez les meilleures chances pour que le problème n'empire pas, ni pour elle, ni pour vous.

Sachez enfin que vous pouvez être aidée en tant que "proche", qu'enfant d'une personne qui souffre d'une addiction à l'alcool. N'hésitez pas à prendre contact avec une Consultation Jeunes consommateurs; Vous pourrez y être reçue par un professionnel et en parler. C'est confidentiel et gratuit. Si vous cherchez des adresses vous pouvez nous appeler ou utiliser notre chat. Cela vous permettra là aussi d'en parler parce qu'il est important que vous ne restiez pas seule face à ce problème.

Bien cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour