Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mes parents sont alcooliques

Par Lyiah

Bonsoir,

Je lance un peu ça comme une bouteille à la mer, désemparée par la situation ne sachant plus quoi faire ni quoi dire.

Quand ma mère a rencontrer mon beau-père, qui est un grand consommateur de whisky, elle ne buvait pas ou en soirée ce qui arrivait très rarement. Petit à petit, ils ont commencer à boire un verre de temps en temps, un apéro par ci par là, puis les week-ends pour finir par boire tout les soirs de la semaine parce que je cite "monsieur a besoin de décompresser après sa journée de boulot"
Au début, il n'y avait pas de violence. C'était juste l'apéro. Puis, leurs consommations a gravement augmenter jusqu'à en arriver à l'heure d'aujourd'hui à 3 bouteilles par jour le week-end, 1 à 2 par soir en semaines aussi bien de whisky que de vins, enfin tout ce qui est alcool ils prennent de toute façon. La violence entre eux a commencer rapidement, je dirais au bout d'un ans, un ans et demie. Insulte, menace de coups, de divorce. Puis, ça a fini par se déverser sur nous. Mon beau-père s'en prend à ma mère alors elle s'en prend à nous, surtout moi. Entre leurs cris de haines pour finir par les entendre hurler parce qu'ils font l'amour, on en peut plus

J'ai 25 ans, je n'ai pas de diplôme, pas de permis, un travail de même pas 10h par mois mal payer. Mon petit frère a 15 ans et je fais tout ce que je peux pour le protéger. Mais la semaine dernière c'est parti trop loin..

Mon beau-père ivre mort après avoir bu quasiment 3 bouteilles de 1,5L de whisky, s'est mis à l'insulter et la menacée puis s'est enfermer dans leur chambre pour dormir laissant ma mère "dehors". Elle a défoncer la porte, elle hurlait comme une folle, m'a forcer à sortir dehors pour passer par la fenêtre, casser les volets pour lui ouvrir la porte que j'ai du démonter moi-même. Elle lui a vider une bouteille d'eau au visage pour le "réveiller" ce qui ne lui a pas plus. Il a essayer de la frapper j'ai du m'interposer puis mon petit frère est arriver et s'est énerver. Mon beau-père a essayer de le choper par le coup pour le frapper. L'ayant menacer d'appeler la police si il le touchait de tout balancer (entre l'alcool tout les jours les cris les menaces contre nous enfin moi surtout maintenant les entendre dire sans cesse "on a pas les moyens" pour les voir revenir avec des bouteilles d'alcool en ayant dépenser 200€ pour leur week-end, ils commencent à boire en étant à jeun à 10h30 du matin pour finir écrouler à 19h tellement qu'ils ont bu, les surprendre entrain de me voler de l'argent et je ne compte même plus les fois où elle m'a imposer de lui donner de l'argent pour assouvir leurs "besoins"blunk. Après cet accident du week-end dernier, ma mère avait promis qu'il n'y aurait plus d'alcool à la maison comme d'habitude je savais qu'ils ne tiendraient pas leurs promesses et que ça recommencerait, pour preuve, hier ils sont rentrer des courses après avoir dit une énième fois qu'ils n'avaient pas les moyens, avec deux sacs remplis d'alcool entre le vin et le whisky on pouvait compter facilement une dizaine de bouteilles. Ils ont recommencer à boire aujourd'hui après 5 jours sans alcool (je vous laisse deviner dans quel état ils étaient toute la semaine sur les nerfs à vomir et à être malade de ne pas boire)

Leurs amis sont au courant, à vrai dire ils en profitent même puisque dès qu'ils ont envie de boire ils viennent ici. Mais personne n'a jamais rien dit. Ils ont tous vu les bleus, les sacs poubelles rempli d'alcool. Ils ont été témoins à plusieurs reprises de ce qui se passait ici mais personne n'a rien dit jamais.

Aujourd'hui si je vous écris c'est parce que j'étouffe. J'en peux plus de faire la police, de devoir surveiller et compter leurs dépenses à leurs places, de devoir nettoyer leurs m*rdes et jeter les bouteilles. J'en peux plus des regards de pitié des voisins qui entende tout. J'aimerais déménager, je sais que je pourrais en avoir la possibilité néanmoins je ne veux pas laisser mon petit frère avec eux parce que je sais que ce sera lui leurs souffre douleurs, j'ai aucune envie de le laisser et de m'inquiéter tout les jours pour savoir si il mange à sa faim ou si il entend leurs cris encore et encore.

C'est pour ça qu'aujourd'hui je me tourne vers vous. Je suis jeune j'ai ma vie à faire mais je ne peux pas prendre le risque à l'heure d'aujourd'hui de laisser mon frère seul avec eux.

Qu'est-ce que je peux faire ?
Comment les aider du moins si je peux les aider parce qu'eux même n'en n'ont pas envie?
Est-ce que je peux les obliger à se soigner ?
Est-ce que si je dénonce que mon beau-père utilise la carte bleu de son travail pour s'acheter de l'alcool dès le 15 du mois parce qu'ils n'ont plus de sous, à son travail, il risque d'être licencié ?
Parce que si il doit être licencié je sais déjà comment ça vas finir, j'ai eu un très grand avant goût pendant le confinement et je ne veux pas revivre ça.
J'aimerais pouvoir déménager d'ici décembre - janvier sans en parler à personne et couper définitivement les ponts avec eux mais mon cœur pense à mon frère...

Est-ce que des personnes qui sont passer par là peuvent me conseiller ?

En vous remerciant d'avance..

Fil suivant

Répondre au fil Retour