Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon fils de 18 ans dévalise ma cave (ou: la goutte de vin qui fait déborder le vase)

Par Zouzoune57

Bonjour,

Je viens demander conseil car mon fils de 18 ans commence à boire seul, la nuit. Il se sert dans les cartons de bouteilles de bon vin dans nos stocks réservés pour les invités ou les grandes occasions (château lafitte 1998, tant qu'à faire, autant le faire dans le luxe!). Nous en avons trop pour pouvoir les enfermer sous clé. Avant l'alcool, il dévalisait (toujours la nuit) nos stocks de biscuits...

J'avoue que le contexte est (ou a été) un peu toxique. Mon mari a élevé ses enfants de manière très autoritaire, il a battu notre fils 1 fois à l'âge de 16 ans car il avait traité de père de c...ard, puis l'a puni de jeux video pendant 9 mois. Je suis pourtant intervenue pour qu'il lève cette punition que je trouvais excessive, sans résultat. Finalement, il a fallu que notre fils déclare vouloir se suicider au lycée et que je menace de quitter mon mari, pour que ladite punition soit enfin levée. Mon mari a enfin fait des excuses sincères à son fils et ne l'a plus jamais puni de rien.

Bref, tout ceci date d'il y a 3 ans. Mais depuis, mon fils se déclare déprimé et en tire prétexte pour ne plus travailler à l'école et pour être agressif avec moi et ses soeurs. Il a vu 2 psys qui n'ont rien décelé de suicidaire chez lui. Il a finalement eu son bac, mais vient d'arrêter la Mention complémentaire qu'il préparait depuis septembre. Il ne veut plus non plus voire de psys. Il a une copine depuis 1 ou 2 mois, elle a l'air très bien, mais il faut croire que cela ne lui suffit pas. Il n'a pas l'alcool festif, il a peu d'amis et n'a jamais mis les pieds dans une discothèque.

Pour en revenir à l'alcool, mon mari ne boit pas (hormis pour les occasions), mais moi, si. Je suis alcoolique "dans l'âme" depuis 17 ans et je bois trop depuis 10 ans (mais pas du Château Lafitte!). Mon seul garde-fou, c'est...le côté autoritaire de mon mari, qui me pousse à faire des efforts et m'oblige à boire raisonnablement quand il est là. Je me lâche quand il est absent (2 fois dans l'année environ). Je suis toujours surprise par le cliché du Méchant-Papa-Alcoolique et de la Gentille-Maman-Sobre. Chez nous, ce serait plutôt le Méchant Papa Sobre et la Gentille Maman Alcoolique. Lorsque je bois trop, je ne suis pas agressive.

Bref, je ne donne évidemment pas un bon exemple à mon fils concernant l'alcool. Ceci dit, j'aurais pensé que me voir saoûle de temps en temps l'aurait plutôt dégoûté du produit. Nous avons également 2 fllles qui ne posent pas de problème particulier.

Ma question du jour est donc la suivante: comment faire comprendre à mon fils que l'alcool est un engrenage et qu'en quelques mois, il peut se perdre pour toujours? Je suis aux premières loges pour le savoir… En ce moment, il vit dans un délire pseudo-suicidaire (No future, la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, j'ai une VDM…). J'avoue que j'ai du mal à supporter ses frasques de grand adolescent, qui durent depuis longtemps et empirent avec l'âge. J'espère pouvoir le motiver pour un service civique, afin qu'il aie une activité qui l'éloigne de ses pensées… et de nous aussi.

Merci de vos idées...

Fil précédent Fil suivant

5 réponses


Moderateur - 09/03/2020 à 18h03

Bonjour,

Auriez-vous la possibilité de lui parler de votre propre expérience ? Vous en sentiriez-vous le courage ? Vous avez une expérience unique qui peut vous permettre de trouver les bons mots et d'éviter les pièges du jugement.

Certains enfants ayant assisté à l'alcoolisme de leur(s) parent(s) en conçoivent certes un dégoût mais pour d'autres cela représente un mystère à comprendre. Où part ce parent qui boit ? Comment se fait-il qu'il "s'absente" plutôt que de rester avec ses enfants ? Comment le rejoindre ? Autant de raisons symboliques qui peuvent stimuler une alcoolisation. Peut-être boit-il pour vous "rejoindre" et donc, compte tenu de son âge où il va bientôt devoir partir du nid familial, peut-être est-ce aussi une angoisse de séparation qui se cache derrière cela. En buvant il attire votre attention sur lui mais peut-être aussi sur votre propre comportement. Il peut-être besoin de savoir que vous allez bien pour pouvoir partir sereinement...

Cordialement,

le modérateur.

an69 - 03/04/2020 à 15h40

Bonjour
Peut-être pourriez-vous lui donner des exemples concrets des conséquences néfastes sur vous même et votre vie de votre alcoolisation : professionnelles, sur votre santé, vos relations ; ce que vous ressentez vraiment et ce que vous vivez vraiment. Mon père buvait et était gentil et ma mère ne buvait pas et était méchante. Plus jeune je pensais qu’un alcoolique c’ était quelqu’un de gentil et que ce n’était pas grave de boire au contraire c’était amusant, la fête. C’est lorsque mon père a commencé à avoir des soucis de santé et de travail et que les disputes devenaient constantes chez mes parents que j’ai commencé à prendre conscience des effets négatifs de l’alcool et a laisser de côté les soirées bien arrosées. J’avais des enfants et je ne voulais pas les faire vivre ça. Ma mère jouait le rôle du grand méchant loup vis à vis de mon père et de garde fou; elle faisait la même chose avec ses enfants. Jamais je n’ai eu le point de vue de mon père sur ce qu’il vivait lui personnellement. J’ai échangé avec des adultes qui avaient grandi avec un parent alcoolique et j’ai été surprise que ce n’était pas rare que l’autre parent fasse preuve de méchanceté et violence avec les enfants. Si cela ne suffit pas pour qu’il comprenne les dangers de l’alcool peut-être peut il rencontrer d’anciens buveurs qui témoigneront. Bon courage à vous

Québécoise - 08/04/2020 à 18h27

Bonjour , j’ai un ado de 17 ans , on a consulter aussi.
Tout ce qui marque a de forte chance d’etre reproduis , le cerveau est comme ca . S’il a eu de l’attention lorsque vs etiez en boisson et que ca l’a marquer , p-e melange t’il inconscienment le degout que vs penser et c’ette attention que ca lui a donné qui peut avoir creer un encrage.

Les jeune maintenant sont ado jusqu ´a 21 ans .

Il est bon je pense de les valoriser , pas prc qu’ils sont grand qu’il en on a pas besoin .

On est forte happy

Québécoise - 08/04/2020 à 18h33

Si je peux me permettre n’oublier pas , trouver une solution pour vos autres btl, mais pardonner , c’est un ado qui fais des conneries . A l’adolescence on construit notre relation avec lui . Apres , bientot , il va falloir courir pour les voir , ils vont faire leurs vie .

P-e que la btl n’etais pas bonne , qui ne l’a pas fais loll moi et mes amies je l’avoue , on a mis de l’eau ds les btl des parents .....

Québécoise - 08/04/2020 à 18h36

J’ai mis une serrure qui se barre pour ma chambre , il a fait un party et un petit couple de ses amis etaient ds mon lit .... maintenant je barre la porte et je lui ai expliquer que c’est mon intimité ....

Répondre au fil Retour