Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Notre père est alcoolique depuis des années. La situation devient critique. Besoin d’aide

Par Marine1993

Bonjour,
Mon papa de 54 ans est alcoolique depuis près de 15 ans. Sa consommation quotidienne est très importante par jour
La dernière fois qu’il a vu a un médecin, c’était en 2016 qu’il lui a dit qu’il avait une cirrhose. Depuis plus rien. Il vit désormais chez ma grand mère et son état se dégrade. Il devient violent physiquement et mentalement. Il n’a plus conscience du bien et du mal, peu de discussions construite et s’alimente de moins en moins, mise à part l’alcool.
Il ne souhaite aucune aide. Si nous lui parlons de sevrage ou visite chez son médecin, il en est hors de questions. Nous sommes démunis ...
Nous nous inquiétons d’autant plus pour notre grand mère de 87ans... Merci...

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 23/06/2020 à 12h55

Bonjour Marine,

Il faudrait effectivement protéger votre grand-mère face à l'état très dégradé de votre père.

Que faites-vous lorsqu'il devient violent ? Appelez-vous la police ?

Si votre père n'a plus toute sa tête et est une menace pour votre grand-mère les forces de l'ordre peuvent peut-être déclencher une procédure d'hospitalisation d'office. Cette procédure peut l'amener à être hospitalisé pendant une courte période. C'est déjà un moyen de souffler.

Vous pouvez peut-être tenter aussi une démarche d'hospitalisation à la demande d'un tiers (renseignez-vous sur Internet pour des détails). Il faut alors faire un courrier auprès d'un psychiatre déclinant qui vous êtes par rapport à la personne dont vous demandez l'hospitalisation et pour qu'elles raisons vous faites cette demande. C'est une procédure qui n'est normalement pas faite pour les situations d'alcoolismes et qui peut ne pas aboutir car elle est privative de liberté. Cependant si votre père "n'a plus de discussions construites", "n'a plus conscience du bien et du mal" alors il est possible qu'il soit évalué qu'il est un danger immédiat pour votre grand-mère et que ses facultés de jugement son altérées.

Enfin quelles possibilités y a-t-il de faire partir votre père de chez votre grand-mère ? Ou d'héberger votre grand-mère ?

Une manière de "réduire les risques" de la situation pour votre père est de s'assurer qu'il ait des repas réguliers. L'absence ou la mauvaise alimentation ne peuvent que contribuer à des dégâts neurologiques dus à l'alcool encore plus importants. Votre père a besoin d'apports vitaminiques réguliers et suffisants pour que sa "dégradation" soit mieux contenue.

Malgré ses dénégations il faut peut-être essayer de lui faire rencontrer son médecin (ou faire venir le médecin à son domicile) car sa situation de santé semble grave. En revanche ne vous reprochez pas la situation ou si cela ne fonctionne pas : on ne peut malheureusement pas soigner votre père contre son gré.

Essayez de prendre soin de vous.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour