Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment savoir ?

Par Dam56

Bonjour,

J’écris ici dans l’espoir de trouver conseil. J’ai 28ans et je consomme de l’alcool depuis mes 17ans (quasiment que les week-ends)
J’ai toujours bu en soirées dans des « fêtes » plus précisément. J’ai jamais vraiment aimé boire pendant les repas... bref j explique tout ça car depuis 2, 3 années, à la suite d’une dépression j’ai commencé à avoir des crises d’angoisses dès que j étais avec du monde, c’est très chiant mais j’ai enfin décidé de régler ça en voyant un psy. Le problème c’est qu’en soirée, j’avais tendance à boire un peu pour ne pas avoir de crises, car je me sentais détendu sur le moment, même si le lendemain c’était pas terrible en gueule de bois :/ ça me faisait tellement de bien de pas fixer sur mes problèmes que c était cool... sauf que j’ai commencé à me poser pas mal de questions par rapport à ça. Je sais que beaucoup de gens tombent dans l’alcoolisme comme ça et j’ai commencé à avoir peur. Du coup, depuis 3 mois, n’ayant pas vraiment d’occasions, de soirées... j’ai décidé de ne pas toucher une goute et j’ai réussi sans problème, ça ne manque pas. Je suis en train de régler mon problème d’angoisse, mais je me demande si après ça je vais pouvoir reboire un peu, car j’aime bien quand même et je ne me sens pas dépendant. J’ai jamais eu d’envie irrésistible.
Qu’en pensez-vous ?

Merci de m’avoir lu

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 29/03/2021 à 12h55

Bonjour Dam56,

C'est une bonne nouvelle que vous ne soyez pas dépendant et que vous ayez pu arrêter sans problème. Vous aviez une consommation régulière mais espacée. J'ai du mal à savoir si vous étiez dans l'excès lorsque vous buviez en soirée mais les lendemains avec "gueule de bois" semblent le suggérer. Est-ce que pour autant vous perdiez le contrôler de votre consommation pendant ces soirées ?

Plusieurs indices semblent indiquer que vous allez pouvoir reboire. Cependant vous avez un rapport trouble avec l'alcool car il remplit - ou remplissait - des fonctions au-delà du liant social. Très clairement il vous aidait à surmonter vos angoisses. Vous l'utilisiez en fait comme anxiolytique, pour faire diminuer votre stress.

La réponse à votre question se trouve donc en partie dans l'évolution de votre angoisse. Si vous réussissez à vous en soigner vous aurez moins besoin de boire pour être bien et vous utiliserez plus l'alcool juste dans le cadre de la convivialité. Dans ce dernier cas de figure vous devriez pouvoir boire raisonnablement. Le mot raisonnablement est important : si lors de toutes vos soirées vous buvez à outrance au point d'avoir la gueule de bois le lendemain ou plus et que vous ne pouvez pas vous en empêcher alors vous ne serez plus dans une consommation raisonnable. D'autres mécanismes seront alors à l’œuvre.

Donc au final la réponse à votre question, sur la base des quelques éléments que vous donnez, est plutôt "oui" MAIS observez-vous et soyez prudent. Boire n'est pas anodin et boire tous les weekends encore moins. Parfois le fait de faire une soirée devient le prétexte au fait de boire. Cela peut masquer les problèmes. Pour que de mauvaises habitudes ne s'ancrent pas il faut - cela sera notre conseil - faire des pauses dans votre rythme de consommation d'alcool : pas tous les weekends.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour