Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Consommation excessive en soiree

Par Maritou

Bonjour je pense avoir un problème avec l alcool, je m en rendais compte mais en prenant la chose par dessus la jambe jusqu’à hier soir que mon mari dorme sur le canapé et ne m’en donne plus signe de vie aujourd’hui. En fait je ne sais pas boire sans être bourrée à la fin. Je suis incapable de boire seulement deux verres de vin. Il faut que je finisse bourrée. Après je ne bois absolument pas seule, mais lorsque l occasion se présente aïe !! Je ne veux pas briser mon couple je suis très heureuse mais j ai peur de n’en pas réussir à m arrêter de boire. Quelqu’un aurait il le même problème que moi? Merci beaucoup

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Moderateur - 21/02/2020 à 10h30

Bonjour Maritou,

Vous n'êtes absolument pas seule dans cette situation comme vous vous en apercevrez en lisant différents fils de discussion de ce forum.

La perte de contrôle lorsqu'on commence à boire, même si l'on ne boit pas régulièrement, relève de différents mécanismes.

Il y a d'abord le premier verre, qui lève les inhibitions et appelle les verres suivants. Au bout de 3-4 verres (plus ou moins selon les individus) il n'est déjà plus question de "contrôle" car on est euphorique est qu'on perd son objectivité sur soi-même.

Il y a ensuite ce que vous recherchez dans l'alcool et qui porte ce comportement. Vous parlez d'être bourrée à la fin. Être bourrée peut recouvrir plusieurs choses : chercher à oublier son quotidien, être une autre personne, relâcher la pression...

Vous pouvez explorer cela avec un thérapeute et vous pouvez être aidée à mettre en place des parades. Adressez-vous notamment à un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) ou contactez un thérapeute comportementaliste en ville. Les consultations en CSAPA sont gratuites contrairement aux consultations dans le privé. Notre ligne d'écoute ou notre carnet d'adresses "adresses utiles" (carte de France dans la colonne de droite ci-contre) vous renseignera sur le CSAPA le plus proche de chez vous.

Cordialement,

le modérateur.

Maritou - 21/02/2020 à 11h04

C est quand même une sacré saloperie cet alcool cela détruit tout sur son passage. Le pire c est que dans la vie je suis tellement heureuse j ai un mari aimant et 2 superbes enfants. Mais non il faut que je détruise tout cela pour avoir cette euphorie!! Je vais vraiment me prendre en main car sans mon mari je ne suis rien tellement je l aime

Répondre au fil Retour