Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Croiser un miroir sur la route

Par Nerval94

Bonjour à toi qui prendras le temps de me lire, et merci
Je me présente - je m'apelle Paul, j'ai 26 ans depuis peu.
Et putain, je suis fatigué de moi, de ce combat sans fin. Je suis alcoolique depuis 10 ans (7-8 8.6 plus vodka ou rhum par jour) avec tout ce que ça implique - manque, tremblements angoisses et agitation extrême, mon quotidien depuis trop long. Il y a un an, poussé par un proche, j'ai poussé la porte du centre d'addicto, et donc on m'a dit que j'avais bien fait de venir, que mon cas était hard. S'en est suivi l'hopital, et l'isolation, je m'en suis sorti, et ç'était chouette... il y a peut être un mois, je me promenais, il faisait beau... l'ennui me burinais l'esprit, alors je me suis arrêté à l'épicier habituel, me disant "Hey Paulo maintenant t'es fort juste une bière"... la suite tu la connais. Retour complet à l'ancienne, l'engrenage. Je m'acharne tout de même à essayer de vivre mais waw quelle déception et le regard des gens, mon seul espoir est la fuite, en avant je l'espère. Voici les mots d'un gars fatigué déjà, trop tôt mais épuisé, je ressentais le besoin de le partager. Quand je pense à la vie, je me dis que le truc de fou c'est déjà d'arriver à la fin, survivre. Et quand je croise un miroir ou mon reflet, je détourne le regard... voudrais être dans un petit terrier prostré et que le monde m'oublie.
Merci pour ton attention

Fil précédent Fil suivant

6 réponses


Moderateur - 20/07/2020 à 16h19

Bonjour Paul,

Votre combat est fatiguant, mais soyez assuré qu'il n'est pas sans fin.

Vous avez déjà réussi à être abstinent une première fois, vous pouvez l'être une deuxième fois.

Ne soyez pas déçu de votre rechute, vous apprenez... La rechute c'est quelque chose qui arrive jusqu'au jour où vous n'en ferez plus.

Essayez surtout de tirer les enseignements de ce qui s'est passé - vous en sortirez plus fort - et reprenez contact avec votre centre d'addicto. Il n'y a rien d'inéluctable à rechuter. Vous serez plus fort que l'alcool et le regard des autres repassera en mode fierté, comme vous !

En vous souhaitant de ne plus détourner le regard devant votre reflet et en vous remerciant pour votre écriture qui fait penser, justement, à "Sur la Route" de Kerouac.

Notre ligne d'écoute est à votre disposition pour en parler, tout comme ce forum.

Bien cordialement,

le modérateur.

Brownloyal - 23/05/2021 à 07h11

Bonjour Nerval94,
Votre histoire et votre texte m ont touchée. Votre post date de juillet 2020
Où en êtes-vous?
Cordialement.

donovan12 - 26/05/2021 à 15h19

Bonjour nerval. J’ai également été touché par votre histoire tant je connais trop bien ce sentiment de vouloir me cacher dans un terrier quand l’alcool m’entraîne au plus bas. J’espère sincèrement que vous allez mieux depuis votre post. Bien à vous.

Brownloyal - 26/05/2021 à 20h33

Bonsoir,

Donovan12, courage à vous.
J'en suis à j+3 .

Tenez-bon, je sais que ce n'est pas simple. Force à vous.

donovan12 - 04/07/2021 à 09h31

Bonjour brown loyal. J’ai fortemement limité, du moins j’ai su me maîtriser lorsque j’ai bu les dernières fois. Mais j’y vois de moins en moins d’intérêt. Je vois une psy pour régler une colère intérieur. J’ai décidé de ne plus boire le temps de la thérapie.
Peut être une fois cette colère disparue je pourrai boire un verre normalement sans pour autant vouloir me buter le cerveau et que l’alcool ne sera pas juste un exutoire inefficace pour oublier.

J’espère que de votre côté, le combat continue et que vous tenez coup. Si vous avez chuté depuis, j’espère que la motivation de recommencer l’abstinence est toujours présente...

Force à vous

Brownloyal - 30/07/2021 à 19h32

Bonsoir donovan12,

J'ai chuté hier soir...je vois également moind d'intérêt à l'alcool comme vous. Hier m'a encore rappelé à quel point l'alcool nous bouffe et prend notre joie de vivre le lendemain
Je me sens coupable car je ne me souviens plus trop d'un moment de la soirée...je me suis réveillée à 5h du matin dans mon lit...un verre était cassé au salon...j'ai surement dû tituber jusqu'à ma chambre. J'ai vu un ami, peut-être que je l'ai mis à la porte, j'ai des brides de souvenirs ou ke lui dit que je vais dormir...Je peux être très expéditive dans ces moments là...quelle merde...vraiment ce sentiment de culpabilité et cette fatigue

Répondre au fil Retour