Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Dur de ce faire aider

Par hoheyhohey

Bonjour a tous et toutes !!

je m'appel Adrien 28 ans et sa va faire un peu plus de 11 ans que je consomme de l'alcool et 8 ans que c'est devenu plus que réguliers.
Je sait pas trop ce que je recherche de plus en écrivant tout ça, peut être un besoins cachait d'appel a l'aide... bref ceci étant dit sa fait maintenant 8 ans environ que mon état a la dépendance à ce poison c'est accentuer de manière exponentielle. Du verre le soir devant une bonne série à la télé jusqu'à la boisson alcoolisé le matin avec son café. On en vient vite a une routine qui c'est vrai aujourd'hui je ne sait même plus comment elle c'est installait.
La seul chose que je sait c'est que mes journées ne sont plus que brouillard, un vaste et épais flou qui perdure jour après jour a ne plus savoir ce que j ai fait la veille. C'est sur qu'en attaquant des le matin avec le "fléau" on sait que sa journée va finir comme elle a commencer. Flou sur flou, brouillard sur brouillard. Chaque nouvelle journée se ressemble étrangement rythmé sur les notes que me dicte Dieu "alcool". Pourquoi Dieu ? car je pense que désormais c'est la seul chose en quoi je croit, me guide et en quoi je dépend. Tellement que je dépend de lui, je me lève chaque matin en me détestant et me disant que cette fois ci c'est la dernière et STOP mais c'est mal le connaitre ton esprit ronger détruit par l’éthanol qui te manque dans le corps. Tu commence a vrillé petit a petit en devenant paranoïaque, tu tremble au fur et mesure que le temps passe, l'impression que ton corps décide a ta place en accélérant les battement de ton cœurs ... qqs heures plus tard te revoilà en train de re picoler de façon maladive. La on se dit qu'on est vraiment rien car ne pas avoir assez de mental et de force pour arrêter et d 'abandonné en l espace d'un journée bah c'est compliqué a assumer.

Tous ça pour dire que j'ai conscience de mon pb depuis un duo d'année et j'essaye d'en parler et de me faire aider mais j'avoue je sait pas si je suit mal tomber ou c'est qu'en France c'est dur de ce faire aider. J'ai comprit qu'en parlant de ma dépendance a mon médecin généraliste a empirer la situation car il avait l 'air d être perdu et ma même pas aiguiller sur les option d'aide qui s'ouvrait a moi. J'ai apprit dans l'année qui a suivit que le CSAPA s'occuper des addictions tel que l'alcool, je suis actuellement a presque 8 mois d'attente pour mon premiers rdv qui fut annulé et rapporté pas mal de fois.

J'avoue que je desespere que je puisse me sortir de la , ou peut être est ce un signe que être aider ou m'en sortir n'est pas pour moi


dsl pour mon français approximatif pour ceux qui liront.
Courage a tous ceux qui veulent s'en sortir, beaucoup de force a vous car j'ai la cruelle impression qu'il en faut énormément.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Doo - 16/05/2020 à 01h11

Bonjour Andrien

Écoute, au vu ton histoire tu devrais (ce que je fait actuellement) faire un sevrage accompagné d’une équipe médicale à l’hôpital..
Cela dure 7 ou 9 jours normalement car Tu ne peut pas te sevrer seul cela pour être très dangereux vu la consommation excessive que tu as eu ces dernières années.
Il vont t’accompagner, te rassurer, Et serons quoi faire en temps et en heure

Sinon j’espère que depuis le temps tu as trouvé une solution

Répondre au fil Retour