Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Gestion du couple

Par teyot

Bonjour. Ma compagne est en processus de sevrage depuis 7 mois, en ambulatoire, constitué de victoires et de chutes. Nous n'habitons pas ensemble. Depuis, elle refuse de me voir car elle veut être rétablie avant, a une très mauvaise image d'elle même et a honte. Quoi que je lui dise pour la rassurer, me voir semble insurmontable pour elle pour l'instant. Certains d'entre vous ont ils également mis de côté leur couple durant leur processus de guérison ? Est-ce chose courante ? Merci beaucoup pour votre aide.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 23/07/2020 à 09h46

Bonjour teyot,

Malheureusement ce sont des choses qui arrivent parfois en effet. La personne qui essaie de se reconstruire sans l'alcool peut avoir besoin de couper les ponts avec ses proches, qui malgré eux peuvent être vécus comme "menaçants" ou auxquels sont associés des souvenirs culpabilisants. Il faut qu'elle puisse peut-être s'accepter, accepter ce qu'elle a pu être ou faire lorsqu'elle était alcoolisée.

Dans l'attente de la revoir nous vous invitons à rencontrer des professionnels des addictions pour faire un travail qui vous permette de préparer son retour. En effet vous devez sans doute réfléchir vous aussi à certains aspects du comportement que vous pourrez avoir avec elle. Votre compagne est en train de changer ce qui nécessite que vous devrez vous adapter à son changement. Parfois les personnes qui ont arrêté de boire rechutent une fois rentrées chez elles parce qu'en revenant elles ont l'impression que "rien n'a changé". Les conjoints qui subissent l'alcoolisme en première ligne s'adaptent à la situation et adoptent inconsciemment certains comportements vis-à-vis de la personne alcoolique. Lorsque la personne revient de cure ils continuent parfois ces comportements, qui sont pourtant devenus inadaptés. C'est ce à quoi vous pouvez réfléchir avec ces professionnels qui vous guideront sur les comportements à changer.

Vous pouvez essayer de contacter le centre qui la prend en charge pour voir s'ils accueillent les conjoints pour faire cette préparation au retour; Vous pouvez aussi vous adresser à un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) qui peut vous recevoir gratuitement pour des consultations individuelles.

N'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute (numéro en haut de cette page) pour obtenir des adresses.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour