Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Grande fatigue et transpiration excessive durant sommeil après arrêt

Par Piflo

Bonjour à tous,

Voilà, après des alcoolisations répétées et sans dormir durant une certaine période, à savoir environ 3 ans pour compter large, je tente un arrêt total car je n'en peux plus, je suis aujourd'hui sur mon troisième jour et je suis déjà très content, je ne ressens pas encore d'envies au contraire, par-contre je me sens extrêmement fatigué au point de faire plusieurs longues siestes la journée et surtout, une fois endormi je transpire excessivement, surtout aux jointures du corps... J'aimerais avoir vos retours, par exemple dois-je céder au sommeil ? Laisser mon esprit et mon corps se reposer, dois-je lutter ? Y a-t-il une alimentation à suivre qui m'aidera à limiter ces effets ? À préciser que je prends des antidépresseurs et anxiolytiques à très petite dose depuis plus de quatre ans.

Bon courage à tous dans votre arrêt de l'alcool et merci ????

Fil suivant

2 réponses


Moderateur - 09/03/2022 à 14h53

Bonjour Piflo,

L'arrêt de l'alcool lorsqu'on en est dépendant provoque un ensemble de symptômes dont ceux que vous décrivez. La fatigue et la transpiration sont les signes que votre cerveau a entamé une phase de réadaptation. Pour l'instant il n'a pas retrouvé son équilibre mais le processus est enclenché.

Si vous avez la possibilité de dormir faites-le mais privilégiez les heures de nuit pour dormir.

En termes d'alimentation lors d'un arrêt il faut bien s'hydrater et s'assurer d'avoir les bons apports en sels minéraux et vitamines. Notamment parce que l'on transpire beaucoup. Si vous aviez un suivi médical pour votre arrêt - ce qui est conseillé - un médecin spécialisé pourrait vous prescrire les bonnes supplémentations alimentaires.

Enfin, dès que possible, essayez de vous occuper. L'arrêt de l'alcool crée un espace libre qu'il convient de compenser. Cela permet aussi de lutter contre le craving (l'envie de reboire). Privilégiez les activités qui vous détendent et vous apportent du plaisir. Nous vous conseillons de casser toutes les habitudes qui étaient associées à votre consommation : avec ce nouveau départ qu'est l'arrêt de l'alcool agissez différemment là où c'est possible.

Comme nous vous l'avons conseillé dans votre autre fil de discussion : prenez contact avec un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) pour avoir un accompagnement de qualité. Vos tentatives d'arrêt seront alors totalement différentes.

Cordialement,

le modérateur.

Florianlesp - 18/05/2022 à 13h56

Courage je n'ai pas eu autant d'années d'alcool mais en l'espace juste de quelques semaines j'ai bien failli tout perdre aussi.
Après des heures en réanimations suite à mon coma j'ai pu compter sur ma petite femme qui m'aide malgré des transpiration excessive aussi.
Je ne ressent pas d'envie encore et je compte pallier à sa en faisanr sport sorti avec mon chien etc.... Et surtout profiter de celle qui m'entoure.
Courage en tout cas

Répondre au fil Retour