Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

J'ai peur de régler mon problème

Par Profil supprimé

Bonjour,

J'ai 18 ans et cela faisait quelques temps que je pensait avoir un problème d'alcool sans réellement le prendre au sérieux.

Chez moi, boire est quotidien, mes parents boivent du vin à tous les repas, on prend l'apéro pratiquement tous les jours pendant les vacances, et il arrive que l'on sorte le digestif le soir devant un film, et je les accompagne à chaque occasion.

Je me suis posé des questions lorsque mes amis m'ont fait remarqué ma surconsommation d'alcool après une soirée un peu trop arrosé dont je n'est aucun souvenir. Effectivement je suis arrivé à un point où je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai passé un journée sans boire. Je sors pratiquement chaque soir, jamais sans emporter mes deux grandes bouteilles de bière que je bois seul devant mes amis. Je rentre chez moi alcoolisé tous les soirs !

Hier soir je me suis vraiment rendu compte du problème, après une semaine de vacances j'ai revu mes amis, toujours ma bouteille dans le sac. Avant le début de la soirée j'ai ressenti le besoin de boire, mes mains ont tremblées. Lorsque j'ai bu ma bouteille je ne me suis pas arrêté, au point que j'ai du me faire vomir pour m'endormir.

Je ne supporte plus de boire, d'autant plus que je déteste le goût de l'alcool. Seulement j'ai peur de ne plus m'amuser et de ne plus me faire inviter par mes amis si je ne bois pas, mes amis me trouve très drôle lorsque je suis sous l'emprise de l'alcool, je suis d'un naturel timide. Aujourd'hui je ressent le besoin d'en parler sans en avoir le courage, de même je voudrait stopper ma consommation sans y arriver.

Merci de m'avoir lu.

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


Profil supprimé - 13/09/2016 à 12h50

Salut, c'est déjà bien que tu es franchi le pas d'en parler. Ce que je peut te dire c'est que j'ai 20 ans donc les sortie entre amies je connais mais je ne touche pas a l'alcool et pourtant je m'amuse apres parle en a tes parents et a tes amies et ci tes amies te mette a l'écart parsque tu ne boit pas c'est que ce n'est pas de vrai amies.
Et si tu veux arrêter de boire pour moi c'est dans la tête si tu as la volonté dans la vie tu peut tout réussir happy crois juste en toi

Moderateur - 30/09/2016 à 08h38

Bonjour ThmsKM,

Oui, clairement, vous avez une consommation excessive, de nature à faire de vous un "alcoolique". Ce n'est pas inéluctable et même quand on ne boit pas on peut faire la fête. Au contraire même, les relations avec les autres deviennent plus claires, on est plus présent et on profite mieux, sans auxiliaire.

Mais l'important c'est de savoir ce que vous avez envie de faire.

Peut-être ne le savez-vous pas encore. Surtout vous dites que vous avez peur de faire quelque chose. Je pense alors que cela vous aiderait d'en parler avec un professionnel neutre. Pour ce faire vous pouvez aller gratuitement dans une Consultation Jeunes Consommateurs (CJC). Je vous le conseille car, malgré tout, vous vous rendez compte que par rapport à vos copains vous allez très loin et que c'est aussi votre image qui est en jeu. Je suppose que vous ne voulez pas passer pour "l'alcoolo de service" !

Vous trouverez les coordonnées de la Consultation la plus proche en entrant votre ville ou votre département dans notre formulaire de recherche ici : http://jeunes.alcool-info-service.fr/Les-consults

N'hésitez pas à nous raconter la suite !

Cordialement,

le modérateur.

Profil supprimé - 26/01/2017 à 17h06

bonjour,

je suis journaliste à M6 et je prépare un reportage sur les jeunes et l'alcool.
Accepterais-tu de témoigner? (anonymement si tu le souhaites).
Réponds à ce fil, et je te dirai comment rentrer en contact.

Merci

Profil supprimé - 06/06/2017 à 17h45

Bonjour,

Serait-il possible d'échanger avec toi ?

Merci

Répondre au fil Retour