Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Je pense avoir un problème

Par Teresamendosa

Bonjour

Je viens vers vous car je n ose parler de mon problème à personne .
Je suis mariée et mère de 2enfants heureusement qu ils sont là. ..

J ai commencé à boire à mes 30ans ... jeune je ne buvais jamais jusqu'à ce réveillon ou j ai voulu faire comme tout le monde et sortir de mon quotidien .. quelle erreur

Depuis ce réveillon les choses sont allés vite. Au début je ne pensai boire qu à ce réveillon et puis je me suis dit aller de temps en temps le week-end quant 7l n y a pas les enfants..

J aimais la sensation d être ivre mais sans me rendre mal. Je planai , je voyais la vie différemment et je me sentais mieux .

Puis j ai commencer à boire seule , en cachette de mon mari et de mes enfants. Je desendai dans ma cavé pour boire quelques gorgées

Puis la vie a fait que je bois quotidiennement, parfois quant je fais le ménage je retrouve des bouteilles vides cachées un peu partout. Je bois des le réveil jusqu'au coucher. Généralement un flash pu la moitié d une bouteille par jour.

Je n ai plus d argent et pourtant mon seul souci est que la je n ai plus rien a boire et je me sens très mal.

Je n ai plus envie de rien , je suis une dépressive alcoolique qu'elle réussite.. j ai honte de ma vie mais en même temps je n arrive pas a en changer.
.
Je ne m imagine pas vivre mon quotidien sans boire je me dis aller aujourd'hui ça va aller mais mon absession et d avoir à boire...

Mon entourage ne voit pas ce problème car je le cache , j ai une situation assez compliqué niveau financier alors ils se disent que je suis fatiguée et à bout ...

Je ne sais plus quoi faire pour arrêter ce cercle vicieux.
Étant quelqu un de très colérique et agressive et sans patience j aj très peur de mes réactions et de mon comportement si j arrête de boire...

Je suis cribles de dettes , je dois de l argent à tout le monde , je ne paye plus mon loyer depuis 6mois , tout ces problèmes ne sont pas dus à l alcool mais j ai peur de devoir affronter tout ça sans mon amie la vodka ....

Si vous êtes ou avez été dans la même situation, j aimerai bcp pouvoir parle avec une femme qui comprend ce que je vis et avec qui je pourrai échanger car je suis seule avec mon problème

Merci à celles qui m ont lu et courage à toutes

Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 10/08/2022 à 14h19

Bonjour happy

Tout d'abord soyez la bienvenue dans nos forums. Je vous remercie de nous avoir fait confiance pour vous raconter et exposer ce qui vous arrive.

Si je puis vous faire une première suggestion c'est d'écrire aussi votre message dans le forum pour les consommateurs de notre espace général, plus fréquenté que celui-ci. Rendez-vous ici : https://www.alcool-info-service.f...ussion/Forums-pour-les-consommateurs

Il y existe une communauté qui vous accueillera chaleureusement.

Vous aimeriez bien arrêter mais vous ne savez pas comment faire. Vous n'imaginez pas de vivre sans alcool et vous avez notamment très peur de qui vous serez sans alcool. Vous avez par ailleurs pas mal de problèmes financiers (entre autres) qui vous tirent vers le bas. L'alcool doit vous permettre d'oublier un peu tout ça, de relâcher la pression de temps en temps. Mais il ajoute du stress, de la fatigue, de la dépression aussi.

Je ne sais pas comment vous imaginez les aides que peuvent vous apporter les spécialistes des addictions mais sachez qu'il ne s'agit pas d'emblée de vous faire arrêter de boire. D'abord il faut que vous soyez prête et que vous sentiez que vous allez pouvoir être soutenue pour le sevrage et après le sevrage. Vous avez besoin d'être en confiance et cela prend du temps. C'est pourquoi vous pouvez aller les voir en toute confiance justement ! Il y aura d'abord une première phase de bilan avec vous sur ce que vous souhaitez/pouvez faire. Avec vous il vous sera proposé un accompagnement adapté à votre situation, à là où vous en êtes. S'il s'agit de vous redonner confiance et espoir dans le fait qu'arrêter sera bénéfique pour vous et non maléfique, alors ils prendront ce temps avec vous. Si vous préférez diminuer plutôt qu'arrêter c'est possible aussi. Si vous avez besoin d'une aide sociale à cause de votre situation financière cela pourra vous être proposé aussi.

En d'autres termes les professionnels des addictions que vous pourrez rencontrer seront d'abord à votre service pour essayer de débrouiller pas à pas ce qui peut vous empêcher d'arrêter ou de reprendre le contrôle de votre consommation d'alcool. Prenez contact avec nous par chat ou par téléphone (0 980 980 930) pour que nous puissions vous donner les coordonnées d'un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) proche de chez vous. Les consultations sont gratuites et les équipes, pluridisciplinaires, pourront vous aider tant sur le plan médical (si nécessaire) que psychologue ou social.

Courage, dites-vous que si vous le voulez bien vous n'êtes plus seule. Nous allons essayer de vous aider à avancer dans la bonne direction, avec vous aux commandes !

Cordialement,

le modérateur.

.

Répondre au fil Retour