Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Violences, alcool.

Par Oninotte

Bonjour a tous je poste sur ce forum car voila jai depuis maintenant 4 ans des serieux souci avec ma consommation dalcool. Jenchaine les phases de sobrieter et les rechutes.Le problemes et que pendant les rechutes je suis ( parfois super violent surtout dans les paroles ) je perd completement le controle et je me met les gens que jaime a dos. J’ai etait incarcerer il ya un an pour avoir frapper des policiers et des pompiers qui etaient la pour memmener a lhopital car jetais carrement ecroule en pleine rue ... ma derniere rechute a etait la pire je suis aller voir une amie que javais pas vu depuis longtemps je pensait que tout allez bien se passer puis on a commencer a prendre un verre puis deux puis trois au final jai tomber une bouteille de rhum ( 55 degres ). De la tout est partit en vrille jme rapelle pas de grand chose mais apparemment jaurai gueuler casser des trucs dans lappart etc... du coup ca fait une semaine que je men veut tellement , que jmarrete pas de boire et du coup jenchaine et jenchaine les merdes , et jarrive pas a arreter car le sevrage est trop dur sueur palpitations angoisse jferme pas les yeux de la nuit. Est ce que ya des personnes ici qui ont vecu un peu ce genre de probleme et surtou la violence sous alcool alors qu’agen je suis une creme lol. Voila du coup je suis preneur de vos temoignages , de vos conseil pour deffinitivement arreter cette merde.

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Moderateur - 29/03/2021 à 15h50

Bonjour Oninotte,

Vous êtes actuellement victime de votre culpabilité. Vous vous en voulez énormément et plus vous vous en voulez plus vous buvez. Cela ne résout évidemment aucun problème et cela ne fait qu'empirer les choses pour vous.

Alors dites stop. Entamez le chemin pour vous réconcilier avec vous-même. Vous avez fait du mal à votre amie, vous avez fait du mal à vos proches et à des tiers, vous avez même fait un peu de prison mais à chaque fois c'est parce que vous étiez intoxiqué par ce poison qu'est l'alcool. Vos regrets montrent qu'au fond ce n'est pas vous. Mais l'alcool fait perdre le contrôle et c'est difficile d'admettre qu'on en soit dépendant et qu'il soit si fort. Pourtant c'est le cas mais ce n'est pas de votre faute parce que c'est une maladie. Il y a des mécanismes physiques et neurologiques derrière ces pertes de contrôle et la dépendance. Et tout cela peut se soigner...

La peur et la difficulté du sevrage est un autre biais par lequel votre consommation s'intensifie actuellement. Relâchez la pression là-dessus aussi. Oui vous devrez faire un sevrage mais pas tout de suite car avant il faut que vous preniez contact avec les gens qui vont vous aider à bien le gérer et mieux le supporter. Si vous ne savez pas déjà à qui vous adresser appelez notre ligne d'écoute Alcool info service au 0 980 980 930 (appel anonyme non surtaxé, 7j/7 de 8h à 2h). Nos écoutants vous donneront les coordonnées d'un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) ou d'une consultation hospitalière. Les deux fonctionnent sur rendez-vous. Tout cela est gratuit. Avec un CSAPA vous pourrez faire un bilan, mettre en place une stratégie de sevrage et surtout être accompagné pendant et après le sevrage pour ne par replonger.

En tout cas retenez l'idée que ce qui va vous sortir de là c'est de commencer à vous pardonner, de vouloir changer les choses ET de vous faire aider par des professionnels. Les associations d'entraide type "Alcooliques anonymes" ou Alcool Assistance ou Vie Libre (par exemple) peuvent aussi vous aider.

Courage, les personnes qui ont passé le cap du sevrage s'en montrent très heureuses et retrouvent de la fierté. Vous aussi vous pouvez le faire.

Cordialement,

le modérateur.

donovan12 - 09/07/2021 à 10h18

J’ai également ce problème de violence physique et verbale avec l’alcool à part que je bois de façon occasionnelle. Je vois un thérapeute qui me fait beaucoup de bien: elle nettoie différents épisodes de ma vie afin que je sois plus serein.
C’est déjà mieux mais je pense que le seul vrai moyen d’éviter ce genre problème c’est réellement de ne plus boire à l’excès. J’essaie de me modérer même si parfois je ne vois pas venir mon état qui finira par être pitoyable mais faut bien dire que l’alcool est doué pour nous avoir.

Du coup j’évite les traquenards, les lieux ou les gens susceptible de m’emmener dans ce genre de situation ou l’alcool coulera à flot...

Répondre au fil Retour