Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Ma mère est alcoolique.

Par Profil supprimé

Bonjour.

Je m'appelle Emma, j'ai 14 ans. Mes parents sont divorcés depuis 5 ans. La cause ? Ma mère et l'alcool. Quasiment chaque jour elle est saoule. Quand elle est dans cet état là, je la déteste, je ne la reconnais plus. Elle n'est pas violente physiquement, mais moralement. Lorsqu'elle est sobre, j'essaie de lui parler. Mais elle ne veut pas m'écouter. Elle nie. Mon petit frère a peur d'elle. Le jour de mon anniversaire, elle avait bu. J'ai décidé de rester toute la journée dans ma chambre pour lui faire comprendre à quel point j'étais en colère. J'en ai parlé plusieurs fois. À mon père, ma tante, ma mamie... Mais elle a la même réaction qu'elle a avec moi avec eux. Ça va faire 8 ans qu'elle boit. Et aujourd'hui, c'était la goutte qui faisait déborder le vase. À cause d'elle, je n'arrive plus à me concentrer sur mes études. Particulièrement cette année, car j'ai d'autres problèmes personnels. Une fois, j'ai réussi à parler avec elle. Elle m'a promit de ne plus recommencer. Pourtant c'est ce qu'elle a fait. J'aimerais la faire réagir. La marquer. Pour qu'elle arrête ou du moins diminue sa consommation d'alcool. Est-ce que vous sauriez comment ? Merci... xx

Mise en ligne le 06/07/2015

Bonjour,

Le mal-être de votre mère et ses alcoolisations font que vous êtes vous même en souffrance, ne sachant plus quoi faire pour "la faire réagir". Exprimer votre colère et lui signifier que vous en souffrez peut éventuellement lui permettre de tenter d'arrêter, même si arrêter l'alcool va au delà de la simple volonté.

Une telle situation peut prendre encore du temps pour qu'elle avance dans le bon sens, et il peut être aidant pour l'entourage, et donc aussi pour vous, de trouver le soutien régulier d'un professionnel, comme un psychologue ou un travailleur social par exemple. Il existe pour cela des consultations gratuites et confidentielles dans les centres de soins en addictologie, même si votre mère refuse de son côté de s'y rendre. N'ayant pas connaissance de votre situation géographique, il nous est cependant impossible actuellement de pouvoir vous orienter vers l'un de ces lieux.

Partager ce quotidien et la voir boire ainsi fait que vous focalisez sur l'alcool, mais il faut savoir qu'une personne qui boit le fait car elle n'arrive pas à supporter son état sans ces effets, c'est à dire que tout cela cache un autre problème. Seule votre mère pourrait expliquer pourquoi elle n'est pas bien, et elle seule pourrait aussi en dire plus sur ce qui pourrait éventuellement l'aider à se sentir mieux. Arrêter de boire peut résoudre une partie des problèmes que vous décrivez, mais il semble difficile de croire que tout puisse se résoudre ainsi. Il s'agirait donc de ne pas tant lui parler de ses alcoolisations, mais plus de lui faire part de vos inquiétudes sur son moral, et d'éventuellement l'amener à nous contacter pour qu'elle puisse être soutenue et conseillée et ce à son ryhtme.

Si vous ou toute autre personne souhaitez obtenir une adresse ou poursuivre cet échange, ou bien si votre mère souhaite elle même nous contacter, il est envisageable d'avoir une réelle discussion avec l'un de nos écoutants. Il est possible de nous écrire via le Chat (dans la colonne de droite de la page d'accueil de notre site internet), ou de nous téléphoner au 0980.930.930, tous les jours de 8h à 2h (appel anonyme et non surtaxé).

Bien à vous

Retour à la liste