Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Dépendance ou pas

Par MA30

Bonjour j'aimerais un avis j'ai 32 ans j'ai tendance à beaucoup boire souvent voir presque tout les jours le week end beaucoup depuis le confinement et tout l'été j'ai peut être bu 1 a 2 litre par jours en vin ou en wiskhy toujours avec d amies ou la famille j'ai toujours bu enfaite depuis que je suis jeune j'ai des période où je bois moins quand même et cette été donc mi août j'ai eu un gros coup de fatigue ce que j'ai souvent avec un bouton de fièvre je pensais que ça allais passer rapidement mais c'est aller de pire en pire je n'ai plus bu pour me soigner rapidement j'ai cru mourir je me réveiller en sueur maux de tête des angoisse insoutenable irritable triste à pleurer pour rien une fatigue extrême à presque pas pouvoir bouger au bout d'une semaine j'ai recommencer à boire un petit peu j'essaye de réduire mais j'ai toujours des angoisses chaque jours je ne comprend pas esque vous pensez que tout ça est liée à l'alcool ? Merci de votre aide

Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 17/09/2020 à 11h46

Bonjour MA30,

Tout ce que vous avez ressenti peut être lié à votre consommation excessive d'alcool. La fatigue sous alcool mais aussi après l'avoir arrêté, l'angoisse, les suées, les maux de tête, le sentiment de tristesse, l'irritabilité.... Ces signes qui se sont manifestés lorsque vous avez arrêté et qui vous ont amené à reboire aussi un peu montrent que votre corps réclame en partie sa dose.

Donc oui, vous n'en n'aviez peut-être pas conscience mais vous avez développé un début de dépendance à l'alcool. Il semblerait que vous ne puissiez plus l'arrêter facilement ni spontanément sans en "payer le prix". Et là j'attire votre attention sur le fait qu'un arrêt brutal de l'alcool peut être dangereux pour votre santé si vous le faite seul, sans accompagnement médical.

Nous vous recommandons de vous adresser a minima à un médecin mais nous vous conseillons surtout de vous tourner vers un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) ou une unité hospitalière d'addictologie pour faire le point. Il semble nécessaire de faire un point santé (la fatigue, notamment, pourrait être le signe d'un foie en souffrance ou d'autres problèmes de santé), un point sur votre consommation et un point sur ce que vous voulez et pouvez faire : arrêter ? diminuer et reprendre le contrôle ? En ayant comme interlocuteurs des professionnels des addictions pour aurez un avis éclairé et des conseils adaptés.

Les consultations en CSAPA ou dans les unités hospitalières sont prises en charge. Alcool info service peut vous donner les coordonnées des centres les plus proches. N'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute, à nous contacter par chat ou au moins à utiliser la rubrique "adresses utiles" de l'espace général de ce site.

Nous restons aussi à votre disposition ici pour en parler.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour