Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

L'alcool méchant

Par Profil supprimé

J'ai 18 ans et je bois le week end avec mes potes en soirée, jusqu'à en finir des fois complètement bourrée. L'alcool me rend méchante, et agressive. Je dis des choses que je pense et d'autres non, je pleure à cause de mes problèmes familiaux. Des fois ma soirée se passe bien et d'autres week end je ressors tout ce que je pense et je m'énerve facilement envers mes amis. J'ai l'impression de m'évader, des fois j'ai l'alcool joyeux, je souris je danse je m'amuse ! Mais des fois je deviens impulsive et même violente. Quand je suis seule en semaine je pleure dans mon coin mais des que je suis avec mes amis je souris tout le temps, on me dit que j'ai la joie de vivre mais je souris pour cacher le fait que je sois malheureuse. J'ai horreur de la solitude et je n'aime pas rester chez moi. J'ai déjà été voir un psy un il y a 2 ans et demi, car mes problèmes familiaux durent depuis 3 ans à l'heure d'aujourd'hui mais avant je ne buvais pas autant en soirée, j'étais encore petite. Mes séances n'ont pas servis à grand chose car la relation que j'ai avec ma mère est de pire en pire malgré qu'elle va en voir un aussi. Je ne vois pas de changement. J'ai commencé a a voir l'alcool mauvais depuis ma fin de première/début de terminale. Donc il y a 2 ans ! Après chaque soirée comme aujourd'hui je m'en veux d'avoir été comme ça la veille. Je m'excuse mais ça se reproduit. Alors je veux que ça change, je ne veux pas arrêter de boire en soirée, je ne suis pas dépendante de l'alcool mais je veux juste ne plus être méchante et impulsive.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 27/08/2014 à 12h24

Bonjour Rozy,

Je suis le modérateur des forums. Vous n'avez pas eu de réponse pour l'instant alors je vais me permettre un petit commentaire, en espérant que cela puisse vous aider un peu.

Il n'y a pas vraiment de moyen de "contrôler" le fait que vous ayez l'alcool méchant ou joyeux. Si vos problèmes personnels contribuent probablement à vous faire particulièrement aimer et rechercher l'alcool, il est difficile de dire si ce sont vraiment eux qui font que vous avez parfois l'alcool méchant. En effet, on attribue aussi le fait d'avoir l'alcool méchant à la personnalité de celui qui boit, indépendemment de ses problèmes.

En revanche, ce que l'on peut dire avec assez d'évidence c'est qu'il vaudrait mieux vous protéger de vos problèmes familiaux. J'ai compris que le psy ne vous avait pas vraiment aidé. Mais c'était il y a 2 ans et demi, vous étiez plus jeune et je vous conseille de réessayer d'en voir un. Il est important que vous puissiez être soutenue et qu'on vous aide à être plus solide face aux problèmes de votre mère, que vous ne résoudrez pas seule. Le "bon" psy c'est celui avec lequel vous vous sentirez le mieux écoutée et le plus à l'aise. N'hésitez pas à en essayer deux ou trois avant de faire votre choix.

Si vous ne pouvez pas réellement contrôler la tonalité émotionnelle de votre ivresse, vous pouvez en revanche contrôler les quantités que vous buvez si, comme vous le dites, vous n'êtes pas dépendante. En buvant moins vous serez plus en mesure de contrôler votre humeur et surtout ce que vous dites aux autres. Boire moins n'empêche pas de s'amuser et d'aller en soirée. C'est vrai que parfois on a du mal à le croire mais en fait les quantités d'alcool nécessaires pour se sentir détendue ne sont pas très élevées - 2-3-4 verres - chez la plupart des gens. Au-delà on tombe dans l'ivresse et c'est une autre histoire.

Voici quelques trucs pour gérer votre consommation en soirée :
- acceptez une montée douce de l'euphorie et buvant lentement votre verre d'alcool : l'alcool met du temps à agir et on est tenté de boire rapidement pour ressentir plus vite les effets. Mais cela conduit vers la perte de contrôle. Le premier élément de contrôle c'est de boire lentement, pour une détente progressive uniquement ;
- ne buvez pas que de l'alcool : offrez-vous aussi des verres de soft, des cocktails sans alcool ;
- ne surchargez pas d'alcool vos verres ;
- mangez quelque chose.

Je reste à votre écoute dans ces forums et Alcool info service reste à votre écoute par chat ou par téléphone au 0 980 980 930.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour