Par chat

Chattez avec Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Quand je commence, je bois à en perdre la tête

Par Sahtra11

Bonjour à tous, je suis un homme de 25 ans et je viens témoigner ici sans réelles attentes mais plutôt dans le but de vider mon sac. Je bois depuis quelques années, j’ai commencé dans des cadres fesftif en soirée comme beaucoup, malheureusement cela fait environ 2 ans et demi que je vais de plus en plus loin. Je n’ai pas l’envie ni le besoin de boire tout les jours, le vrai problème est que lorsque je bois, je ne m’arrête plus, je peux enchaîner les verres pendant 24h sans m’arrêter, mélanger toute sortes d’alcool rester seul lorsque la fête est finie est que tout le monde va dormir et malheureusement les conséquences suivent à vitesse grand V… Après de telle dose, je ne suis plus moi même les trous noir sont omniprésents j’ai perdu de nombreux amis à cause de la personne que je deviens lorsque je me mets dans ces états, j’envoie de message à des gens totalement hors contexte et fais beaucoup de mal à ma famille également en me pointant chez eux dans des états si critique que c’est comme si j’étais possédé.
Lorsque je reprends mes esprits (souvent après avoir dormi lorsque mon corps n’arrive vraiment plus à suivre) je n’ai que ma honte comme réconfort, je n’ose même pas déverrouiller mon téléphone par crainte de voir des messages ou bien même des storys que j’aurai pu mettre en plein état second…
Je connais mon ennemi qui est l’alcool mais malgres tout ce que j’ai perdu et abîmé à cause de ça, je n’arrive toujours pas à résister à ce foutu premier verre lorsque je rejoins des amis pour voir un match de foot ou bien même discuter quelques heures. Je commence vraiment à ne plus me supporter moi même et je ne sais plus quoi faire… Et malgré tout je n’ai pas le courage de voir un médecin ou aller en cure mais j’ai l’impression que c’est la seule solution…
Cordialement et bon courage à tous les gens qui traversent également des périodes difficiles à cause de ce poison.

Fil suivant

1 réponse


Coco101 - 17/10/2022 à 12h15

Comme je te comprend... À chaque black out, je déprime totale... Les idées sont noires, je culpabilise, j ai honte...

À chaque black out, je me dis que j arrête de boire car C est l alcool qui me détruit, puis 3 jours passent et j oublie tout et je craque sur le 1er verre en me disant que cette fois je vais gérer...

J ai toujours eu un rapport particulier avec l alcool, a ma première cuite a 16 ans j ai passé les 3/4 de ma soirée enfermé dans les WC a vomir, et le lendemain je sentais si bien !!! Je me sentais libre...

Puis en vieillissant je me rend compte que tout mon entourage picole, très difficile de dire non...

Je ne compte pas ces blacks out, mais plutôt les lendemains, je me suis même vu me réveiller avec la phrase en tête, tu es qu une merde...

Je désirs arrêter de boire depuis longtemps, mais j avoue c est compliqué et je m en veux encore la dessus, je me dis mais tu attend comme drame pour le faire ?!

Alors sache que tu n'es pas seule, que je te comprend

Répondre au fil Retour