Par téléphone

Alcool Info Service à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Quelles aides pour la conjointe

Par Madame A

Bonsoir,
Je suis mariée depuis 20ans. Nous avons 1 fils âgé de 15ans. Mon mari est alcoolique. En réalité je l'ai toujours connu avec se penchant. Pendant toutes ces années, j'ai accepté fait comme si... Mais là, je n'en peux plus. Je lui ai demandé à plusieurs reprises d'arrêter en lui expliquant le pourquoi, ce que cela engendrait dans notre quotidien. Malheureusement, il nie tout en bloc, pour lui il n'est absolument pas alcoolique mais n'assume pas car il ment, cache les bières, ces achats.... Quand il a bu il est agressif, il m'insulte. Ces derniers mois cela a encore augmenter, à présent il s'en prend également à notre fils. Au moindre fait qui ne lui convient pas on subit insultes, menaces et rabaissement. Aujourd'hui, je souhaiterais le quitter car je suis à bout mais je n'ai pas beaucoup de ressources je suis en invalidité et je ne pourrai pas subvenir aux besoins de mon fils et aux miens. J'ai fais quelques recherches pour savoir les aides que je pourrai bénéficier mais on vivrait vraiment trop dans la précarité. Mon mari sait et je pense qu'il joue sur ce problème financier. Je m'en veux beaucoup de n'avoir pas agit avant et pourtant j'ai tenté pas mal de choses mais en vain. Je suis vraiment à bout et j'aimerais avoir un peu de soutien ou trouver des solutions. Ces derniers jours j'ai pensé à en finir et d'emmener mon fils avec moi dans cette fin sans retour. Je suis seule face à tout ce qui m'arrive.
Merci de prendre le temps de mémoire et désolée pour les fautes mais ce n'est pas ma priorité.

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 12/10/2018 à 10h18

Bonjour Madame A,

Vous avez tout notre soutien et nous allons essayer de trouver des pistes qui puissent vous aider.

Tout d'abord nous comprenons tout à fait votre désir de partir et même votre désir d'en finir. Vous en avez ras-le-bol et vous ne trouvez pas de solution pour le moment. Mais il y a certainement des solutions qui peuvent vous permettre de vivre dans des conditions suffisamment décentes.

Déjà, si vous divorcez, le juge décidera certainement d'une pension alimentaire dont vous bénéficierez pour vivre et pour l'éducation de votre fils.

Mais ce qui nous préoccupe beaucoup c'est que vous soyez seule face à ce qui vous arrive. Vous avez besoin des autres pour trouver des solutions. Nous vous encourageons à essayer de vous ouvrir à vos proches sur les difficultés que vous rencontrez pour leur demander de l'aide. Nous vous suggérons aussi de vous adresser, en tant que proche d'une personne alcoolique, à un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). Les professionnels aident aussi les conjoints confrontés à l'alcoolisme. Ils vous donneront déjà des conseils pour rendre votre quotidien plus vivable. Mais ils pourront aussi éventuellement essayer de vous aider sur le plan social ou être relais vers d'autres structures susceptibles de vous aider. Les consultations en CSAPA sont totalement gratuites.

Pour trouver le CSAPA le plus proche de chez vous n'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute au 0 980 980 930 (tous les jours de 8h à 2h). Cela vous permettra aussi de parler anonymement de vos difficultés et d'être écoutée.

Enfin, nous vous suggérons de rejoindre le forum pour l'entourage du volet "généraliste" de ce site. Car ici vous êtes plutôt dans la section "jeunes". Écrivez aussi votre histoire dans le forum pour l'entourage (http://www.alcool-info-service.fr...-discussion/Forums-pour-l-entourage). Vous y recevrez le soutien de personnes dans la même situation que vous.

Nous vous remercions beaucoup d'avoir osé vous confier ici. Vous n'êtes plus tout à fait seule.

Bien cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour